La fibre optique, un pas en avant vers la sécurité

La fibre optique - AP Sensing

Au départ, c’est un simple boitier, appelé DTS. Mais relié à des kilomètres de Fibre Optique, il permet une surveillance sans faille des sites industriels, tunnels, chemins de câbles, parking, pipeline, etc.. Le principe ? La fibre optique détecte la moindre hausse de température (+ ou – 0,1°) au mètre près. « Lorsque la température baisse, le risque est la fuite. Lorsqu’elle monte, c’est l’incendie qui est à redouter. Auparavant, nous utilisions des détecteurs de gaz ou de température pour surveiller les sites. Mais il était impossible d’en poser partout. La fiabilité n’était pas à 100% contrairement au système DTS. » Distribué essentiellement en France et en Afrique, ce procédé a déjà connu deux applications concrètes chez Autochim : la surveillance de chemins de câbles et la détection de fuite d’ammoniac pour un industriel agroalimentaire français. « Elle sert également pour les bacs de pétrole à toit flottant très sensibles au risque incendie ».

Voir tous les articles